Certitude et incertitude du père ...

Publié le par Himmelweg

Inexorablement, le développement des sciences et des techniques fracture l'ordre social et moral. Le test ADN sur la paternité introduit un bouleversement de l'ordre ancien, ce qui est une bonne chose car une société humaine est un processus créatif permanent. La société a "une sainte horreur" du désordre, voire de la chienlit - mai 68 reste, à cet égard, un précieux enseignement (sur la question même de l'enseignement).

Le Réel du biologique est un fait incontournable qui nous enseigne et qui doit être formalisé symboliquement: l'incertitude biologique du père est désormais levée. Les réactions de l'ordre ancien (politiques, morales et religieuses) ne se sont pas fait attendre: en France, l'accés au test ADN fait l'objet d'une loi essentiellement restrictive afin de préserver l'ordre et la paix des familles.

Ce qui est censuré sont bien le mensonge, la trahison et la dissimulation des fille-mères (un nombre non négligeable de filles qui récusent le statut symbolique de mère) sur les aléas de la sexualité et des rencontres hasardeuses entre les femmes et les hommes. Ce mensonge, conforté et censuré par l'ordre social ancien, est destructeur car il détruit la possibilité même de la construction symbolique du référent paternel viable.

L'efficace du référent paternel suppose, de la part d'un homme, de renoncer à la folie de l'auto-fondation de sa propre loi, de l'auto-nomie. Elle suppose également qu'une mère reconnaisse et accepte la loi symbolique incarnée par un homme et référée à ce qui le dépasse: une loi hétéronomique constituée au lieu de l'Autre qui n'existe pas.

L'ordre religieux ancien s'est fracturé irrémédiablement depuis le milieu du dix-septième siècle occidental et n'est plus efficace dans l'actualité des sociétés contemporaines. Il s'agit d'inventer un nouveau lien à la loi symbolique qui donne forme aux sociétés humaines. Ce nouveau lien possible est un lien d'écritures et de lectures qui renouvelle non pas le lien de la fausse étymologie de la religion: relier, mais la relecture des auteurs qui font traces d'une recréation véritable.

Les auteurs constituent désormais le lieu de l'Autre qui n'existe pas. En ce sens, Borgès est un précurseur et un phare qui éclaire quelque peu les enjeux des sociétés contemporaines: la bibliothèque comme le représentant du lieu symbolique de l'Autre qui n'existe pas. La loi symbolique devient, dans ce cadre, une loi exonomique viable par un processus permanent entre écritures et lectures.

Cette formalisation symbolique renouvelée éclaire également la pente criminelle des sociétés démocratiques contemporaines: la destruction de l'efficace de la loi symbolique dans la construction des sociétés humaines. Le pire est à venir et c'est bien là une certitude.
anselm_kiefer_zweistromland_the_hight_priestess.1191142506.jpg

Anselm Kiefer

Publié dans Ethique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article