De la honte d'être un homme ...

Publié le par Himmelweg

music-zoran.jpg

"Quiconque a éprouvé cette honte silencieuse d'être un homme a coupé en lui tout lien avec le pouvoir politique dans lequel il vit."

 G. Agamben in "Moyens sans fins"; éd. Paris, Rivages.

Peut-être est-il possible de dire que la honte est l'affect fondamental qui nous permet de renouer avec notre statut de sujet du désir inconscient: avoir honte du simulacre de la vie que nous "menons" vers le pire: l'état de mort-vivant, état fantomatique qui nous fait sourd à l'appel du spectre: Donne moi une véritable sépulture de vivant-mort pour que toi tu en deviennes vivant 

Renouer avec ce qui était dénié par le discours du politique c'est s'opposer éthiquement au cynisme du discours du politique et ses maîtres mots.

L'actualité vient confirmer la honte qui devrait rougir les visages: les populations de Birmanie qui cherchent à s'opposer à une dictature militaire criminelle.

Le totalitarisme de l'économie de marché continue sa propre tyrannie sur les sociétés humaines: Le groupe pétrolier Total et la classe politique française continuent de dire oui à la criminalité contre l'humain.

Publié dans Du sujet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article