Atermoyer

Publié le par Himmelweg

Le terme de chaque jour est souvent atermoyé.

La créance court toujours, la culpabilité s'accroît dans la nuit du dehors.

Mais il y a l'échéance dernière, celle qui ne peut être différée au dernier jour des jours.

Les derniers mots, souvent, disent le regret de ne pas avoir pu honorer la dette de la vie. 

 gerard-de-palezieux-barque.1191837763.GIF

 De Palézieux Gérard-Barque

 

Publié dans Vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article